Votre panier

Votre panier est vide

Paiement sans risque et sécurisé avec

paiement

B.D. Cervelles d'oiseaux

Vente en ligne

Livre de Bande dessinée

humoristique

Couverture rigide,

30 pages

 

cervelles d'oiseaux

Suggestion de cadeau

 

Idéal pour les fêtes

En savoir plus...

Achetez ces livres sur Amazon

Prix éditeur: CDN$ 24.95
Prix: CDN$ 22.57 & se qualifie pour Livraison super-économique GRATUITE pour des commandes de plus de CDN$ 39
Vous économisez :

CDN$ 2.38 (10%)

*****************************************

Autres publications

Le Tricheur: Robert Bourassa
par Jean-François Lisée

Partagez avec vos amis

Move
Affichez 0 | 5 | 10 | 15 Nouvelles

L'économie

Sujets
Nouvelles en Primeur

L'immunité Parlementaire

  L'immunité parlementaire de nos élus tant municipaux que gouvernementaux... Lire la suite...

Moment opportun et l'Euro

Moment opportun et l'Euro

Moment opportun et l'Euro Souveraineté La Solution inc. écrivait... Lire la suite...

Bons du Canada

Bons du Canada Toute personne ou pays dans le monde, prenez avis que le... Lire la suite...

La dette fédérale, loi 112 BNA

La dette fédérale L'article 112 dit ceci: La dette de l'Ontario envers... Lire la suite...

Citoyens des États-Unis d'ascendance française

Citoyens des États-Unis d'ascendance française: 14 millions  ... Lire la suite...

Solutions pour l'agriculture

Il n'y a pas de problèmes, seulement des situations avec des solutions.

La situation des agriculteurs maréchers, c'est de ramasser leur récolte, ce n'est pas à 100% vrai que les travailleurs étrangers font l'ouvrage que les québécois ne veulent pas faire.

Les travailleurs étrangers (mexicains) font ici plus de 8 fois ce qu'ils auraient chez-eux. Après la
récoltes ces mêmes travailleurs rentrent chez-eux. Ils n'ont pas d'hiver au Mexique, et le coût de
la vie est moins cher qu'ici, l'essence est moins chère au Mexique parce qu'elle n'est pas
contrôlée par les pétrolières étrangères. Ils ont une société pétrolière du nom de Primex. Un
produit d'un pays est moins cher pour ses habitants, ce qui n'est pas le cas au Québec. Nous
avons une société d'état appelée Hydro Québec, et notre gouvernement actuel nous a donné
quatre hausses en quelques années de pouvoir.

Un gouvernement qui est à court d'idées, pense à faire des économies à grande échelle en
solutionnant à court terme pour économiser des dollars, mais à long terme un désastre pour
l'environnement, une perte financière et technologique, etc. Ce gouvernement libéral au crochet
du fédéral, qui privilégie de la main-d'oeuvre à bon marché, sans s'en rendre compte que la
recherche et développement de nouvelles technologies avancent à pas de tortue et que l'argent qui
est versé à toute la main-d'oeuvre venant de l'extérieur du Québec, réduit la taille de l'économie
et par le fait même tous les québécois et québécoises s'en ressentent dans les coupures dans le
social faut d'argent.

Solutions
Que les machines qui servent à ramasser les carottes, patates et oignons, soient modifiées tout en
gardant la manière de ramassage mécanique. Un tablier mouvant où serait acheminé de la laitue,
etc. où des gens d'ici couperaient les racines et un ou des empaqueteurs au besoin au bout de la
chaîne.

Toutes ces gens seraient payées à un salaire qui oscillerait entre $14.00 et $16.00 de l'heure.
Ainsi l'impôt payé par ces travailleurs servira à rembourser le marécher, la différence entre le
salaire minimum et le salaire donné.

De cette façon l'économie du Québec se comportera mieux. Les coupures draconiennes dans le
social seront choses du passé. La recherche et le développement de nouvelles technologies
verraient leur budget doubler et plus. Une économie de bout de chandelle fait par des gens qui
ont une vue à court terme comme les libéraux de Jean Charest, ils n'ont qu'à aller travailler à bon
marché à l'extérieur du Québec, ils se réveilleront peut-être.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour émettre un commentaire