Votre panier

Votre panier est vide

Paiement sans risque et sécurisé avec

paiement

B.D. Cervelles d'oiseaux

Vente en ligne

Livre de Bande dessinée

humoristique

Couverture rigide,

30 pages

 

cervelles d'oiseaux

Suggestion de cadeau

 

Idéal pour les fêtes

En savoir plus...

Achetez ces livres sur Amazon

Prix éditeur: CDN$ 24.95
Prix: CDN$ 22.57 & se qualifie pour Livraison super-économique GRATUITE pour des commandes de plus de CDN$ 39
Vous économisez :

CDN$ 2.38 (10%)

*****************************************

Autres publications

Le Tricheur: Robert Bourassa
par Jean-François Lisée

Partagez avec vos amis

Move
Affichez 0 | 5 | 10 | 15 Nouvelles

L'économie

Sujets
Nouvelles en Primeur

L'immunité Parlementaire

  L'immunité parlementaire de nos élus tant municipaux que gouvernementaux... Lire la suite...

Moment opportun et l'Euro

Moment opportun et l'Euro

Moment opportun et l'Euro Souveraineté La Solution inc. écrivait... Lire la suite...

Bons du Canada

Bons du Canada Toute personne ou pays dans le monde, prenez avis que le... Lire la suite...

La dette fédérale, loi 112 BNA

La dette fédérale L'article 112 dit ceci: La dette de l'Ontario envers... Lire la suite...

Citoyens des États-Unis d'ascendance française

Citoyens des États-Unis d'ascendance française: 14 millions  ... Lire la suite...

Une Bourse québécoise à Montréal

bourseUne bourse à Montréal n'est pas un luxe.
Toutes les compagnies enregistrées ou incorporées s'entendent qu'il faut une bourse pour faire appel à l'épargne publique et ainsi impliquer tous les québécois et québécoises dans l'essor de leur économie en achetant des actions de celles-ci. Une place privée pour nos agriculteurs qui se sont incorporés, serait une manière pour que les fermes restent propriétés des familles tout en facilitant la vente à un de leurs membres. Et qu'ils peuvent être maîtres d'oeuvre de la ferme, s'ils détiennent un bloc majoritaire d'actions de celle-ci. La vente d'actions de cette dernière peut être au système de RÉER ou de RÉA.

Il faut réaliser que les besoins sont là et que ce n'est pas un luxe. Montréal avait une bourse il n'y a pas si longtemps, tout l'infrastructure est en place et le HEC (école des hautes études commerciales) renommée pour être parmi les dix premières les plus performantes au monde, a besoin d'un débouché de cette envergure, et Québec (ville) a jadis déjà eu une bourse. L'expertise est là, elle ne demande que nous nous en servions.

Du vouloir, de la discipline, ne pas craindre les soubresauts, et assumer pleinement le rôle de chef de file (leadership).

Que cette bourse soit la propriété du peuple québécois, que la direction soit au sein de la Caisse de Dépôts et de placements avec ses $142 milliards et plus (bas de laine des québécois)

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour émettre un commentaire