Votre panier

Votre panier est vide

Paiement sans risque et sécurisé avec

paiement

B.D. Cervelles d'oiseaux

Vente en ligne

Livre de Bande dessinée

humoristique

Couverture rigide,

30 pages

 

cervelles d'oiseaux

Suggestion de cadeau

 

Idéal pour les fêtes

En savoir plus...

Achetez ces livres sur Amazon

Prix éditeur: CDN$ 24.95
Prix: CDN$ 22.57 & se qualifie pour Livraison super-économique GRATUITE pour des commandes de plus de CDN$ 39
Vous économisez :

CDN$ 2.38 (10%)

*****************************************

Autres publications

Le Tricheur: Robert Bourassa
par Jean-François Lisée

Partagez avec vos amis

Move
Affichez 0 | 5 | 10 | 15 Nouvelles

L'éducation

Sujets
Nouvelles en Primeur

L’autre coté de la médaille

L’autre coté de la médaille

L'indifférence, l’ ignorance, sont les ingrédients de choix des élus et des... Lire la suite...

Carte de compétence

Carte de compétence

Que toute personne de plus de 35 ans... qui a ou qui n’a pas son secondaire 5,... Lire la suite...

Éducation gratuite

Qu’un montant en crédit d’impôt minimum de 200 $ par enfant annuellement soir... Lire la suite...

La sécurité prime sur la liberté de religion

Le gouvernement du Québec devrait introduire une loi pour amender  la charte... Lire la suite...

Pour l'abolition du chevauchement des territoires des commissions scolaires linguistiques

Selon les écrits et les dires de plusieurs, il faudrait abolir les commissions scolaires,... Lire la suite...

L’autre coté de la médaille

riches mendiantsL'indifférence, l’ ignorance, sont les ingrédients de choix des élus et des riches, millionnaires, etc., pour le statue-quo.

Il faut réaliser que les jeunes étudiants(es) d'aujourd'hui sont nos futurs payeurs de pensions, etc.
Le statue-quo favorisé par les gens, pris dans le trafic, les ponts ainsi que les rues etc, favorise le système qui privilégie la politique actuelle (les riches deviennent plus riches, les politiciens (es) de continuent à se gaver, et les pauvres sont plus pauvres. Des compagnies qui n’ont pas payé d'impôts, exemple: $300 millions d'impôts impayés sur un profit de $2 milliards, un autre $300 millions d'impôts impayés sur un profit de $2 milliards, $150 millions d'impôts impayés sur $1 milliard, vente du club de hockey Le Canadien $635 millions pas un sous en impôt et le tout sorti de l'économie du Québec, des primes au rendement, (perte de $40 milliards de la Caisse de Dépôts), toutes dépenses payées, de nombreux avantages, $27 milles non imposables par année prime de départ en tout temps (départ volontaire) généreuses pensions, de nombreux bénéfices en plus de nombreuses offres alléchantes et très payantes venant du privé, et en plus à cause du système monarchique britannique nous sommes obligés de donner à son représentant plus de $135000.00 par année non imposable, toutes dépenses payées, ainsi qu’une pension équivalente au salaire annuel non imposable et à vie, etc.

Les étudiants d’aujourd’hui qui sont contre la grève et pour la hausse des frais de scolarité dans le futur, sur le marché du travail ils verront le total des déductions sur leurs chèques de paie refléter les gestes du passé. La hausses de frais de scolarité du passé a exclus plusieurs gens de leur génération et a privilégié les fils des plus nantis. Demain ces travailleurs instruits fils des plus nantis seront confrontés à la génération qu’ils ont exclus. Ces exclus revendiqueront des logements à prix modique, l’augmentation du salaire minimum, sauvetage de leurs usines par des aides financières de leur gouvernement, des prestations d’aide sociale plus élevées en plus des taxis et ambulances payés, des lentilles de lunettes payées ils revendiqueront des montures, etc. Sans compter le coût des immigrants et des gens qui ont la double citoyenneté, leur nombre augmente sans cesse, le tout payé par vos taxes et impôts, c’est ça le statut quo.

Comme dit l’adage: le passé est garant de l’avenir. Mais dans le passé nous pouvons voir le futur, changeons de voie. Ce n’est ce que le Québec peut faire pour nous, mais bien ce que nous pouvons faire pour le Québec.

Nous devrions tous appuyer notre relève, nos étudiants(es) de la façon correspondant à nos moyens financiers, physiques etc., et faire que l’éducation soit accessible à tous et gratuite.

Il ne faut pas oublier que l’éducation coûte moins de $300 millions annuellement au trésor public.

Carte de compétence

diplomeQue toute personne de plus de 35 ans...

qui a ou qui n’a pas son secondaire 5, qui reçoit un revenu garanti ou pas, passe un examen écrit et pratique dans le métier de son choix et qu’une carte de compétence lui soit remise. Son salaire sur la construction sera équivalent au pourcentage obtenu lors de son examen. Le coût de l’examen ne devrait pas dépassé $20.00.

Le cours de sécurité sur la construction obligatoire et la carte de compétence vont lui donner le droit de travailler sur les chantier de construction.

Un feuillet explicatif sera remis à toutes les personnes qui passeront un examen en indiquant clairement qu’elles seront les premiers à mis à pied lors d’un ralentissement d’un chantier en construction.
Référence : Mémoire d’André Desnoyers déposé le 23 février 1995 lors de la Commission de l’Estrie de passage à Cowansville, page 22, 3e proposition.

Le gouvernement devra mettre en place un examen de compétence dans le domaine de la construction. Le résultat obtenu par l'individu servira à déterminer son salaire basé sur le taux horaire normal de la construction. Toutefois, ces nouveaux arrivés apprentis ne pourront oeuvrer que dans la construction domiciliaire. Pour les personnes oeuvrant dans la construction commerciale ou industrielle, la possibilité de joindre les rangs de ce nouveau type de construction sera possible seulement s'il y a manque permanent de main-d’oeuvre ou un permis temporaire.

Éducation gratuite

livreQu’un montant en crédit d’impôt minimum de 200 $ par enfant annuellement soir accordé à tous les parents, mono parentaux ou pas, ainsi qu’à toutes les personnes qui ont émigré au Québec qui ont obtenu leur citoyenneté québécoise ou le statut de résidant permanent. Et ceci jusqu’à la fin du secondaire 5, et qu’un chèque de 500 $ par étudiant soit émis une fois les études secondaires complétées avec diplôme de réussite. Cette mesure s’appliquerait autant dans le secteur d’enseignement public que le secteur privé reconnu.

Lire la suite...

La sécurité prime sur la liberté de religion

Le gouvernement du Québec devrait introduire une loi pour amender  la charte des droits et libertés québécoise

pour qu’elle donne au peuple la liberté de religion mais non apparente en public, à l’exception des prêtres d'une religion possédant une congrégation et reconnue offciellement par le gouvernement.

Cependant leurs fidèles pourront toujours porter sur eux des articles religieux dans leurs habitations mais non pas en public dans le contexte où la sécurité primera toujours sur la liberté de religion.

Pour l'abolition du chevauchement des territoires des commissions scolaires linguistiques

Selon les écrits et les dires de plusieurs, il faudrait abolir les commissions scolaires, les salaires des
dirigeants y sont pour quelque chose.

Lire la suite...