Fonds détournés

Votre panier

Votre panier est vide

Paiement sans risque et sécurisé avec

paiement

Achetez ces livres sur Amazon

Prix éditeur: CDN$ 24.95
Prix: CDN$ 22.57 & se qualifie pour Livraison super-économique GRATUITE pour des commandes de plus de CDN$ 39
Vous économisez :

CDN$ 2.38 (10%)

*****************************************

Autres publications

Le Tricheur: Robert Bourassa
par Jean-François Lisée

Partagez avec vos amis

Move
Affichez 0 | 5 | 10 | 15 Nouvelles

Analyse politique

Sujets
Nouvelles en Primeur

Une poudrière

Une poudrière

Une poudrière Les gens qui n'exercent pas leur droit de vote, en plus... Lire la suite...

Solution à la crise des réfugiés

Solution à la crise des réfugiés

Solution à la crise des réfugiés Nous savons tous... Lire la suite...

Appel à tous les peuples de la terre

Appel à tous les peuples de la terre La liberté surtout... Lire la suite...

La Nation Québécoise se doit de voter Bloc Québécois

La Nation Québécoise se doit de voter Bloc Québécois... Lire la suite...

Important à tous pays qui font parti de l'association des Nations Unies

  Un des membres des Nations Unies veut faire pour la deuxième fois... Lire la suite...

Un chemin de fer très coûteux

chemin de ferUn train de Sept-Iles à Gagnonville existe déjà du nom de Iron Ore Railway. Il suffit d’avoir des pourparlers avec la compagnie propriétaire pour avoir un droit d’utilisation.

Pour ce qui est de celui de Gagnonville à Schefferville, que Jean Charest et ses libéraux veulent faire payer aux payeurs de taxes et impôts du Québec, la construction et son entretien, c’est une histoire très coûteuse que voici.

Le terminal aux abords de la mer Hudson, plus précisément à Churchill Manitoba, que les contribuables québécois et canadiens ont payé à coût de millions de dollars, a été vendu par Stephen Harper, premier ministre du Canada il y a plus de sept ans, pour la somme de $1.00 à une personne qui réside hors du Québec et du Canada; avec l’entente que l’acquéreur investisse $10 millions que nous n’avons pas vu à ce jour.

Il y a moins de trois ans Stephen Harper, premier ministre du Canada, accordait une subvention (argent donné) de $6 millions pour venir en aide à ce même acquéreur aux prises avec des voies ferrées impraticables dues au gel quasiment permanent. Schefferville, au nord de Gagnonville, fait face à une situation similaire. Vous voyez le portrait!

Équipe de Rédaction du journal

Éditeur: Compagnie Souveraineté La Solution inc.
Rédacteur en chef: André Desnoyers
Montage graphique: Jean Luc Messier
Programmeur: Jean Lussier

Le coût de la construction et de l’entretien de ce chemin de fer va coûter une fortune aux contribuables québécois, et mettre à coup sur en péril nos services sociaux: la santé, l’éducation sans compter le tord fait à l’environnement; tout cela pour accommoder des compagnies étrangères pour lesquelles les libéraux ont ouvert tout grand la porte pour nos exploiter. Jean Charest et ses libéraux pensent à la logique des coffres du parti.

Commentaires   

 
#1 RE: Un chemin de fer très coûteuxwill 11-08-2012 09:44
Just for the record there is no rail link fron sept illes to gagnonville
 

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour émettre un commentaire