Fonds détournés

Votre panier

Votre panier est vide

Paiement sans risque et sécurisé avec

paiement

Achetez ces livres sur Amazon

Prix éditeur: CDN$ 24.95
Prix: CDN$ 22.57 & se qualifie pour Livraison super-économique GRATUITE pour des commandes de plus de CDN$ 39
Vous économisez :

CDN$ 2.38 (10%)

*****************************************

Autres publications

Le Tricheur: Robert Bourassa
par Jean-François Lisée

Partagez avec vos amis

Move
Affichez 0 | 5 | 10 | 15 Nouvelles

Analyse politique

Sujets
Nouvelles en Primeur

Une poudrière

Une poudrière

Une poudrière Les gens qui n'exercent pas leur droit de vote, en plus... Lire la suite...

Solution à la crise des réfugiés

Solution à la crise des réfugiés

Solution à la crise des réfugiés Nous savons tous... Lire la suite...

Appel à tous les peuples de la terre

Appel à tous les peuples de la terre La liberté surtout... Lire la suite...

La Nation Québécoise se doit de voter Bloc Québécois

La Nation Québécoise se doit de voter Bloc Québécois... Lire la suite...

Important à tous pays qui font parti de l'association des Nations Unies

  Un des membres des Nations Unies veut faire pour la deuxième fois... Lire la suite...

La facture impayée d’Ottawa

L’harmonisation de la taxe du Québec avec celle d’Ottawa, Québec fut le premier à le faire sous les libéraux, la facture s'élevait à 2.1 milliard $ il y a 19 ans.

Mais si on fait la moyenne des intérêts de la Banque du Canada sur une base de 19 ans, nous arrivons à 3.8%. Une facture avec ces intérêts impayés double à tous les 8 ans, le total pour 16 ans serait 8.4 milliard $ plus capital et intérêts de trois ans, nous arrivons à une somme de 11.55 milliard $.

Le maire de la ville de Montréal, Gérard Tremblay, se posait des questions et une qui portait pour trouver de l’argent pour le pont Champlain, soit 1.2 milliard $ soit le coût estimé pour la construction à part de la réparation de la vieille structure pour le mettre sécuritaire.

M. le maire, retournez-vous vers votre ancien parti (libéral) et demandez au chef actuel qui est le premier ministre qu’il demande à Ottawa son dû de l’harmonisation des taxes et ses intérêts et vous aurez l’argent nécessaire, il en restera pour faire l'échangeur Turcot, et il en restera amplement pour payer les coûts de l’autoroute 30 et ses ponts.

Que l'étude du nouveau pont et la réfection de l’ancien débute au plus tard le 2 mai 2011 , et les appels d’offres le 1er juin 2011 pour 30 jours et que la construction et la rénovation débutent au plus tard le 15 juillet 2011.

Mise à jour 1 décembre 2011

La facture d'harmonisation des taxes fût acquittée en novembre 2011. Cependant ce règlement ne comprennait pas les intérêts.
Voyons ci-dessous ce que nous avons perdu.

Avec ce gouvernement à Québec, il ne fallait pas s’attendre que les intérêts de la facture de l’harmonisation des taxes soient payés. Faisons le calcul pour voir ce que nous avons perdu. Si nous prenons l’exemple de l’aéroport de Mirabel avec son coût de construction du temps à aujourd’hui; il en coûtait plus de 500 million $ lors de sa construction, aujourd’hui il en coûterait trois fois plus, soit plus de 1.5 milliard $

Le pont Champlain coûte aujourd’hui plus de 1.2 milliard $, si nous divisons ce montant par trois comme le modèle de l’aéroport de Mirabel, nous arrivons à plus de 400 million $, ce qui veut dire que s’il (le fédéral), Ottawa en tête, avait acquitté la facture d’harmonisation des taxes présentée il y a 19 ans, aujourd’hui nous aurions un pont neuf et sécuritaire, et avec le reste de l’argent de la facture soit 1.8 milliard $, un échangeur Turcot et un monorail entre l’aéroport de Mirabel et Montréal; et qui sait peut-être un monorail qui traverserait le fleuve St-Laurent à la hauteur du tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine.

Signez la pétition

Notre Dû d'Ottawa

A l'attention de : M. Jean Charest, premier ministre du Québec Nous, soussignés, citoyens respectueux de la justice, nous vous demandons, à titre de Premier Ministre du Québec de prendre connaissance des faits suivants: -Selon l'article 112 de l'Acte de l'Amérique du Nord Britannique (A.A.N.B.) de 1867 concernant la dette du Haut-Canada (Ontario) envers le Bas-canada (Québec). Le Haut-Canada est redevable d'un dû de 63 500 000 $ portant intérêt à 5 % annuellement envers celui-ci (le Bas-Canada)...

Signez la pétition