Votre panier

Votre panier est vide

Paiement sans risque et sécurisé avec

paiement

Achetez ces livres sur Amazon

Prix éditeur: CDN$ 24.95
Prix: CDN$ 22.57 & se qualifie pour Livraison super-économique GRATUITE pour des commandes de plus de CDN$ 39
Vous économisez :

CDN$ 2.38 (10%)

*****************************************

Autres publications

Le Tricheur: Robert Bourassa
par Jean-François Lisée

Partagez avec vos amis

ROKMININEWS ERROR: File not found: images/canada-territoire%20qubec-2.jpgROKMININEWS ERROR: File not found: images/canada-territoire%20qubec-2.jpg
Move
Affichez 0 | 5 | 10 | 15 Nouvelles

La langue

Sujets
Nouvelles en Primeur

L’importance de signer la pétition

L’importance de signer la pétition   Les conquérants... Lire la suite...

Sauvons le seul peuple francophone de l'Amérique du Nord

Pour signer la pétition intitulée: Sauvons le seul peuple francophone... Lire la suite...

Génocide d’un peuple par assimilation, sa langue française, sa culture et son histoire

Génocide d’un peuple par assimilation,  sa langue française, sa culture... Lire la suite...

Toute nation du monde doit se méfier d’un conquérant colonisateur, assimilateur et raciste avec une mentalité archaïque

Le Québec, après un pourparler de 3 jours et un vote sur l’indépendance du Québec,... Lire la suite...

Pétition, La survie de la langue française

Pétition Destinataires:  Les députés de notre Assemblée Nationale La... Lire la suite...

Deuxième langue, facultatif

écoles Une deuxième langue désormais simple option dans les écoles publiques de Calgary, Alberta

La commission scolaire publique de Calgary annonce que l'apprentissage d'une deuxième langue sera

facultatif pour les élèves de la 4e à la 9e année, à partir de septembre 2011.

Jusqu'à maintenant, un enfant du système d'éducation public de Calgary devait apprendre une deuxième langue entre la 4e et 9e année et pouvait choisir le français, l'espagnol, le mandarin ou l'allemand.

La commission scolaire justifie cette décision en disant qu'elle offrira davantage de choix aux élèves et aux parents.

La décision a soulevé des critiques chez les parents.

Le directeur général du comité parental Canadian Parents for French in Alberta, Michael Tryon, croit qu'il est important d'offrir le choix aux élèves. Cependant, il estime qu'au Canada, les enfants devraient apprendre les deux langues officielles en premier, avant d'apprendre d'autres langues.

Cathy Faber, de la commission scolaire publique de Calgary, affirme que le bilinguisme est important, mais elle pense que chaque famille a des besoins plus précis. C'est pourquoi les membres de la commission scolaire ont choisi d'offrir l'enseignement d'une deuxième langue en option.

Pour elle, la décision revient aux parents s'ils souhaitent que leurs enfants apprennent une seconde langue ou optent pour d'autres cours.

Commentaires   

 
#1 C.-B.: le français n'a pas sa place devant les tribunauxWerner 26-07-2013 16:00
Voici le lien dans La Presse sur le jugement de la Cour supérieur au sujet du français deven les tribuneaux en C.B.
http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/201307/26/01-4674411-c-b-le-francais-na-pas-sa-place-devant-les-tribunaux.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_les-plus-populaires-actualites_article_ECRAN1POS1

Québec pourrait tirer une leçon et en faire de même, on a un précédent maintenant noir sur blanc.
 

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour émettre un commentaire